Déficit foncier, démembrement de propriété
Déficit Foncier : De belles opportunités à faire !

Bien anciens en centres villes, rénovation rapide, cachet, défiscalisation et rentabilité locative.

Vous achetez un bien immobilier à rénover, vous engagez des travaux dont le coût viendra en déduction des revenus fonciers que vous percevrez. Grâce à ces travaux dont le montant est chaque année supérieur à son revenu foncier, l’investisseur peut d’une part « gommer » son impôt foncier, et d’autre part créer un déficit foncier déductible de son revenu global, dans certaines limites.

Investisseur, bailleur social et collectivité : Un trio gagnant

Vous achetez la seule nue propriété d'un bien immobilier neuf puis faites gérer l’usufruit temporaire par un institutionnel reconnu pour une longue durée généralement de 15 à 20 ans. L’usufruitier prend alors à sa charge tout la gestion du bien et perçoit les loyers.

A la fin du démembrement temporaire, vous récupérez votre bien en pleine propriété et remis en état par l’usufruitier, sans frais supplémentaire.

L’investisseur nu-propriétaire bénéficie ainsi des avantages suivants :
Achat du bien en dessous du prix du marché ( de 40 à 60% de moins en moyenne), l’usufruitier temporaire payant la différence. Les frais d’acquisition s’en trouvent réduits d’autant.

- Meilleures perspectives de rentabilité financière
- Elimination de tout risque et aléa locatifs
- Optimisation fiscale : revenus fonciers, ISF et taxe foncière
- Suppression des dépenses, taxes et charges supportées par l’usufruitier

Exemple d’étude en Démembrement de propriété